actuImage.php

R92 vs CO - ''Arrêtons les cadeaux !''

R92 vs CO - ''Arrêtons les cadeaux !''

Publié le 22/12/2016

À la veille de Noël, les Ciel et Blanc reçoivent le Castres Olympique ce vendredi pour le compte de la quatorzième journée de TOP 14. Afin de terminer une année historique en beauté, c’est l’occasion pour le Champion de France en titre de se recentrer sur son jeu en conservant davantage le ballon. Car face à une équipe de Castres en pleine réussite le moindre cadeau est interdit. (Crédit photo : Julien Poupart // Attitude Rugby)

 

 

On a beau être en pleine période des fêtes de fin d’année, ce vendredi soir à Colombes les Ciel et Blanc n’entendent surtout pas jouer les Père Noël avec 24 heures d’avance. Meurtris par leur élimination prématurée en Coupe d’Europe, punis par deux fois pour avoir rendu trop de ballons aux Ecossais de Glasgow, Dimitri Szarzewski et ses hommes comptent relever la tête face aux redoutables Castrais. Bref, alors que l’an 2016 et le titre de Champion de France seront inscrits pour toujours dans la légende du club francilien, en ce 23 décembre à Yves-du-Manoir les Racingmen veulent terminer l’année en beauté.

 

Pour ce faire, il faudra déjà se montrer bien moins généreux envers ses adversaires. Szarzewski, le capitaine des Ciel et Blanc s’explique : « Même si c’est Noël qui arrive et que c’est la période des cadeaux, on s’aperçoit qu’on en donne beaucoup trop sur le terrain, rouspète-t-il. Mais ça y est, on en a assez donné. Arrêtons de distribuer les cadeaux ! »

 

Actuellement à la huitième place, mais à seulement cinq points du deuxième, il ne manque pourtant pas grand-chose au Racing 92 pour réintégrer le groupe de tête du TOP 14. « La Coupe d’Europe est derrière nous, mais il faut savoir digérer cet échec, poursuit Szarzewski. On sait par quoi ça passe : ça passe par un gros match vendredi pour recoller aux équipes du haut du tableau. »

 

Seulement voilà, le Castres Olympique est un adversaire extrêmement coriace, qui a gagné les trois dernières rencontres entre les deux équipes. Dernière équipe du TOP 14 à s’être imposée à Colombes, le 27 février 2016 les Castrais avaient même créé la sensation en venant gagner à Yves-du-Manoir (9-13) pour la première fois depuis 1999.

 

Actuellement en pleine confiance, sur ses cinq dernières rencontres en TOP 14, le CO n’a connu qu’une seule défaite (16-15 à Toulouse), et s’est tout de même payé le luxe de battre Toulon (34-17) avec le bonus. En plus, après leur victoire (29-23) face à Montpellier dimanche, contrairement aux Franciliens, les Castrais sont toujours en vie en Coupe d’Europe. Comme ils l’ont montré en battant les Montpelliérains malgré douze changements dans leur XV de départ, les Castrais jouissent d’un effectif bien rôdé, des automatismes à toute épreuve, et une charnière Rory Kockott – Benjamin Urdapilleta particulièrement performante. Une charnière qui connaîtra toutefois un changement de dernière minute, Kockott blessé étant remplacé par la dernière pépite castraise Antoine Dupont (20 ans), révélation de la saison qui se trouvera face à Xavier Chauveau à la mêlée.  

 

« Disons que c’est une équipe qui arrive à bien nous jouer, résume Szarzewski. Mais nous, vendredi soir, en cette veille de fêtes, nous avons surtout envie de donner du plaisir à nos supporters. Nous sommes tous déterminés à faire un grand match, conclut-il. Et si jamais Castres devait s’imposer chez nous, j’espère qu’ils vont se le peler, parce que nous, on ne va certainement pas le leur donner. »

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 22/12/2016 par Riri
Oui il faudra un très grand match des ciel et blanc pour battre le CO et faire plaisir aux supporters. Mais voilà, les supporters ont maintenant une confiance limitée. Alors montrez nous que votre titre de champion est mérité. ALLEZ RACING.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 28 octobre 18H00

VS
Infos Billetterie