actuImage.php

R92 vs SR - Fin de série

R92 vs SR - Fin de série

Publié le 11/03/2017

Les Ciel et Blanc s’inclinent lourdement à Colombes, nettement battus ce soir par La Rochelle (15-38). Privés de ballons, malgré deux essais de Gerbrandt Grobler et Leone Nakarawa,  les Franciliens n’ont jamais pu rivaliser avec les Rochelais, qui remportent une première victoire historique face au Racing en TOP 14.  (Crédit photo : Jean-Yves LHORS)

 

 

Cela faisait plus d’un an, depuis le 27 février 2016 pour être précis, que le Racing 92 est resté invaincu sur sa pelouse emblématique d’Yves-du-Manoir. Mais ce soir le Stade Rochelais a fait voler en éclats cette invincibilité, remportant largement la rencontre quatre essais à deux avec un score sans appel de 15-38.

 

Sevrés de ballons, privés d’espace par la meilleure défense du championnat, en dehors de quelques rares éclairs, les Ciel et Blanc n’ont jamais rivalisé avec les visiteurs, supérieurs dans tous les secteurs de jeu.  Du coup, les Ciel et Blanc restent toujours à la 7e place, toujours au contact des barragistes.

 

« Bien sûr, on sait qu’il y a un risque de ne pas se qualifier, reconnaissant Henry Chavancy à la fin du match. On avait 2 matches capitaux à négocier, à Grenoble la semaine dernière (19-10) et ce soir.  Résultat, on a pris zéro point sur ces deux rencontres. Et on est on grand danger. »

 

Malgré une entame de feu de la part des Franciliens, qui a vu les Ciel et Blanc déjà dans l’en-but adverse après 56 secondes de jeu, une fois de plus le destin n’a pas sourit aux hommes de Dimitri Szarzewski, et les Rochelais ont rapidement pris les commandes.

 

Dan Carter ouvrait le score avec un but des 15 mètres face aux poteaux après trois minutes, mais les Rochelais ont rapidement répliqué avec un but de Brock James (3-3, 8e). Victor Vito marquait le premier essai rochelais suite à une mêlée à cinq mètres de la ligne francilienne, suivi par l’ancien Racingman Jone Qovu six minutes plus tard. Entretemps, Juan Imhoff s’est vu infliger un carton jaune, suite à duel aérien avec son vis-à-vis où l’ailier argentin a malencontreusement déséquilibré le Rochelais en l’air. L’arbitre n’avait pas d’autre choix que de le sanctionner, et pendant son absence les Rochelais ont fait un mini-break, creusant un écart de 12 points (3-15).

 

A la 33e, cependant, lors d’une des rares incursions dans le camp maritime, belle réaction des Ciel et Blanc avec l’essai en coin de Gerbrandt Grobler, profitant d’une passe après contact de Leone Nakarawa qui fixe deux défenseurs près de la ligne avant d’adresser une passe acrobatique à son deuxième ligne.  Carter manquait la transformation (8-15), mais juste avant la pause les Rochelais ont frappé un troisième coup, avec l’essai en coin de Roudil, transformé par James (8-22).

 

 

En seconde période, les Rochelais sont restés sur leurs acquis, creusant l’écart avec deux buts supplémentaires de James, les Maritimes se détachant nettement au score, (8-28).  L’essai de Leone Nakarawa, sur une belle combinaison en touche tout près de la ligne a maintenu l’illusion pour les Racingmen, revenus à 15-28. Mais ce sont les visiteurs, qui n’avaient jamais battu le Racing en TOP 14, qui auront le dernier mot, avec un but de Goillot, et un quatrième essai, le doublé de Roudil, sur l’ultime action du match.  

 

« Cela fait un moment qu’on le dit, et un moment qu’on a des résultats négatifs, donc on va voir, lâchait Henry Chavancy. Ça va être très dur. Mais jusqu’au bout, on ne va rien lâcher. »

 

 

SCORE FINAL

RACING 92  15-38  LA ROCHELLE  (M/T  8-22)

 

LES MARQUEURS

 

RACING 92

2 ESSAIS : Grobler, Nakarawa

BUT : Carter

TRANSFORMATION : Hart

 

LA ROCHELLE

4 ESSAIS : Vito, Qovu, Roudil (2)

4 BUTS : James (3), Goillot

2 TRANSFORMATIONS : James, Goillot

 

 

 

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 20/03/2017 par RacingunjourRacingtoujours
Mon cher coincoin. Cet episode malheureux a du fortement affecter tes capacites de lecture ( tes facultes d analyse , nous les savions defaillantes depuis longtemps !) ... en quoi est ce que je defends l indefendable ? En demandant de soutenir nos joueurs ? En rappelant sue sans financement le Racing disparaitra ? Non, la verite c est que tu vois dans cette situation une nouvelle occasion de manipuler afin d assouvir ton noir dessin de destruction de notre club ..... j ai appelé a l union des supporters, les VRAIS, mais il eut visiblement ete naif de croire que tu puisse entendre cela ....
Le 20/03/2017 par coincoin1er
Comme d'habitude, Racingunjour défend l'indéfendable. Moi, ce que je retiens, c'est que 50 % des joueurs (tel le legendaire Henry) ont défendu leur club de coeur avec honneur, tandis que 50 % (tel le félon Dimitri) ont montré leur non attachement à nos couleurs. Lorenzetti doit désormais prouver aux VRAIS supporters du Racing qu'il a compris le message et va recentrer la saison prochaine sur un vrai projet de jeu et l'amour du maillot ciel & blanc, pour faire vivre et remplir l'Arena d'un public de supporters et non de clients spectateurs. Il y a du ménage à faire dans l'effectif et vous connaissez mon opposition au duo destructeur de jeu que nous avons hélas encore en chefs d'orchestre. Au moins que ce triste et horrible épisode serve à quelque chose , c'est à dire faire revenir les vrais valeurs ancestrales du Racing et éloigner le rugby de cette pathétique année. Allez Racing et pour toujours #NonALaFusion !!!
Le 20/03/2017 par RacingunjourRacingtoujours
Vous voulez que qlorenzetti parte ? Vous etes serieux ? Et on se retrouve dans la situation du SF ? Le Rugby a besoin d argent alors oui, on a besoin d un financeur ... c est comme ca . Apres, je reitere mon appel meme si nobo en prend une nouvelle fois le contrepied..... soyons unis. Organisons nous pour, par exemple, faire en sorte que les supporters soient associes aux decisions du club ! Mais pour le moment, il y a une fin de saison a faire .... au mieux. Et les joueurs vont bigrement avoir besoin de nous sentir avec eux !!!!!!!!
Le 19/03/2017 par Billy92
Déclaration de Pascal Papé : "Ça ne sera plus comme avant..."? Je pense qu'il a exprimé tout haut ce que beaucoup de monde pense tout bas. Comment les joueurs, comment les supporters, comment les employés peuvent ils avoir confiance au Staf (président et 2 entraineurs) qui a été capable de faire cela ? Je partage l'avis de Nobo. Il faudrait qu'ils partent ou à minima qu'ils montrent qu'ils ont compris qu'ils devaient maintenant écouter les supporters et les joueurs.
Le 19/03/2017 par Nobo95
Tout à fait d'accord avec Racingunjour, moi aussi j'appelle tous les supporters du Racing à s'unir...mais pour exiger le départ du duo destructeur et du Président fossoyeur qui n'a absolument rien à faire dans aucun sport!
Le 19/03/2017 par cricri60
et comment racingunjour, moi je suis prèt a 200 pour cent , pour une belle fin de saison en ciel et blanc ALLEZ RACING ALLEZZZZZ.......
Le 19/03/2017 par Ben75
Effectivement pas de fusion ! Ouf ! Au bilan on peut ajouter, un épisode qui a permis au vestiaire du Stade Français de se re serrer et à celui du Racing de se diviser. Et comme ils y travaillaient depuis longtemps et que l'equation était 45 + 45 = 45, ils n'ont pas prepare la saison prochaine. Du grand art.
Le 19/03/2017 par RacingunjourRacingtoujours
ON A GAGNE .... PAS DE FUSION 😄😄😄😄 Maintenant j appelle tous les supporters du Racing, quelle que soit leur sensibilite, a s unir pour soutenir nos joueurs et faire que la fin de saison soit belle. ALLEZ RACING !!!!!!
Le 19/03/2017 par coincoin1er
J'avais bien dit que cette fusion ne se ferait pas, car le bon sens fini toujours par l'emporter. Victoire,le cynisme et la cupidité ont perdu ! Lorenzetti doit comprendre que JAMAIS il n'y aura de fusion entre ces 2 clubs, qui méritent d'exister séparément. Côté com, le résultat est grandiose comme l'a très bien résumé Billy et pour lancer l'Arena, quel talent ! Lorenzetti & Savarre sont désormais et à juste titre, les 2 présidents de rugby les plus détestés de France. Il va désormais falloir sacrément ramer pour relancer le Racing auprès des français alors qu'après Barcelone on avait retrouvé une côte positive... Cette nouvelle est plus qu'un ouf de soulagement pour les supporters ciel & blanc ainsi que rôde & bleu. Mais amis supporters racingmen, restons vigilants et mettons la pression sur Lorenzetti pour qu'il recentre son projet sur le sportif et l'amour du maillot et non du fric. Allez Racing et que Vive le Stade Français ! #NonALaFusion & pour toujours !!!
Le 19/03/2017 par cricri60
quelle ènorme sastisfaction , la fusion ne se fera paS ALLEZ RACING

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 30 avril 17H00

VS
Infos Billetterie